Miroir Miroir

miroir-miroirTitre: Miroir Miroir
Auteur: Serena Valentino
Edition: Hachette Roman
Prix: 13, 90€
Pages: 235
L’histoire: Il était une fois une jeune femme qui ignorait qu’elle était belle. Si belle qu’un roi en tomba éperdument amoureux.
Il l’épousa et l’emmena vivre dans son château. Le roi avait une fille, Blanche Neige. Une vie de rêve commença pour tous les trois, faite de rires, de bals et de banquets.
Tout était parfait.
Jusqu’au jour où la guerre arriva, et qu’une ombre apparut dans le miroir de la reine. Une ombre qu’allait déchaîner sa cruauté…

 Mon avis: Tout d’abord, je me dois de vous dire que l’objet en lui-même est magnifique ! De l’autre côté nous avons la moitié du visage de la Reine en vieille dame. Et quand on ouvre le livre entièrement, on peut observer un bel effet miroir (sur mon instagram vous pouvez trouver une photo de ce bijou)… Donc, je ne vous cacherai pas que je m’attendais à rien de spécial de ce livre, car je l’ai acheté pour la couverture (oui, oui ça m’arrive…)

Eh bien, je suis agréablement surprise ! C’est une histoire très touchante, je ne verrais plus jamais cette Méchante Reine en « vrai » méchante. Je suis une fanatique de Disney, et tout particulièrement des princesses (une vraie fille ahah), alors un « spin-off » sur Blanche Neige ne pouvait que me plaire !

L’histoire commence un peu avant le mariage du roi et de la reine, tout de suite les personnages nous touchent. Ils sont remplis d’amour, de joie, de sincérité et c’est beau !
La reine est loin d’avoir eu une enfance facile, elle a grandi près de son père, un célèbre miroitier sans cœur. Elle s’est jurée de ne pas devenir un parent tel que celui qu’elle a connu pour Blanche Neige, qu’elle aime comme sa propre fille.
Au fil des chapitres, toujours aussi beaux, notre Reine mûrie aux côtés d’un roi aimant, tout comme sa petite colombe… Et Verona, Verona est sa dame de compagnie, sa dame de chambre comme vous voulez, puisqu’elle la considère comme sa sœur. C’est un personnage très sensible, et surtout très attachant !
Alors qu’elle vit enfin une paisible vie auprès de personnes aimantes, le roi part au front. Et là tout bascule, la Reine erre dans les couloirs en attendant son mari. Toujours soutenue par Blanche et Verona, c’est plus que jamais dans ces moments que l’on se noie d’amour (et c’est positif!)
Puis, je ne vous apprends rien (j’espère), le roi meurt vaillamment au champ de guerre. Et c’est à cet instant que l’histoire change, la joie meurt, le temps semble s’arrêter et tout devient sombre. Et l’auteur le montre à merveille. La Reine se renferme, en oubliant la petite princesse orpheline. Le Miroir endosse enfin son rôle, derrière ce présent du roi, ce cache le père de la pauvre Reine… Et Serena Valentino, parle à travers ce conte de la peur, de la mort, de la beauté et plus que tout de la confiance en soi !
La Reine bascule, entraînée par trois horribles cousines du roi, elle sombre peu à peu dans ce qui pourrait être chez nous, de la folie…

J’ai beaucoup apprécié de voir comment la reine réagissait face aux moments clés du dessin animé, quand elle demande au chasseur de tuer Blanche Neige ou encore quand elle l’empoisonne de cette belle pomme rouge (dans laquelle j’aurais croqué sans hésitation!)

Le seule petit bémol est que je ne suis pas arrivée à imaginer les décors du livre… C’est un point qui m’a un peu freiné au début.

Je conseille ce livre aux fans de Disney, si vous avez aimé le film Maléfique ou encore si vous êtes un/une adepte de Once Upon A Time…

Ma note: 7,5/10 

xoxo, Jade !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s